Comment faire émerger les Fab Labs en France ?

Dans un article précédent (cliquez ici), nous avons vu qu’il existe déjà un réseau mondial de Fab Labs. Encore peu présents en France où l’on en trouve cinq, certains critères favoriseraient pourtant leur émergence.

fab lab

Un récent benchmark réalisé par la Fing (Fondation Internet Nouvelle Génération), « Fab Labs, Tour d’horizon  » laisse apparaître que les recommandations suivantes permettraient un développement plus large des Fab Labs en France :

 

1) Isoler l’équipement

Le « router », ou défonceuse à bois, doit impérativement être placé dans une pièce fermée séparée du reste du Fab Lab du fait du bruit, de la poussière et des copeaux générés et son utilisation doit s’accompagner d’un Fab Manager.

 

2) Favoriser l’accès et le partage de la documentation des projets

La documentation des projets est un enjeu pour le partage des connaissances et la communauté. Lors des « Open Labs », (journées dont l’accès au Fab Lab est ouvert à tous) plusieurs Fab Labs conditionnent l’accès gratuit en échange de la republication et la documentation des projets développés dans des licences libres de type creative commons ou autres.

 

3) Accueillir tous les projets

Il est important de valoriser les énergies des utilisateurs sans « juger » la pertinence des projets. Y compris les plus simples qui permettent de redonner confiance et créer un cercle vertueux d’apprentissage.

 

4) Transmettre la formation

Apprendre en faisant, par ses erreurs, de façon incrémentale en favorisant l’entraide font partie des méthodes d’apprentissage développées dans les Fab Labs. Pour soulager le Fab Manager, certains Fab Labs offrent un accès gratuit et illimité au lieu à certains utilisateurs qui devront en échange et une fois formés, prendre en charge l’aide et la formation des nouveaux utilisateurs.

 

5) Donner le rôle de médiateur au « Fab Manager »

Le Fab Manager est l’homme à tout faire du Fab Lab : il maintient les machines en état de marche, aide les utilisateurs du lieu, gère les stocks, etc. Avec la structure porteuse, c’est lui qui va donner la « couleur au lieu ». Par exemple, à Amsterdam le Fab Manager a suivi une formation de designer industriel, son « réseau social » est composé de designers qui vont être les premiers utilisateurs du lieu. Au Portugal, le Fab Manager est ingénieur, la majorité des utilisateurs rencontrés étaient des ingénieurs.

 

6) Se connecter au réseau mondial des Fab Labs

La FabAcademy propose de suivre une formation pour apprendre toutes les compétences nécessaires à un Fab Manager. Le réseau des Fab Labs connecté via vidéo conférence permet de tisser des liens avec les autres Fab Labs dans le monde mais aussi d’échanger sur les pratiques et les techniques. Pérenniser le réseau français émergent se fait par des échanges mensuels, rencontres, etc.

 

7) Rassembler des communautés

La communauté est très importante, elle s’implique dans le lieu, propose des projets, etc. Elle doit être stimulée et accompagnée par des rencontres, des événements, des présentations, etc. Plusieurs Fab Labs ont fait part de l’enjeu d’hybrider des communautés « geeks» et des « proamateurs » « néo-artisan ». Les projets transdisciplinaires faisant appel à plusieurs membres de la communauté du Fab Lab sont à favoriser. Ils permettent de développer la communauté et créer des liens entre les membres.