Objets connectés : ces créateurs qui bouleversent le quotidien des utilisateurs et apportent leur pierre pour une Société plus responsable

Ils envahissent la maison, s’installent dans le salon. Domotique, web 3.0, le réseau se connecte désormais à votre canapé ou encore à votre jardin.

domotique-selection

Des objets futuristes bientôt indispensables au quotidien

Qui n’a jamais entendu parler des Google Glass, ces lunettes futuristes « à réalité augmentée », qui peuvent prendre des photos, lancer une visioconférence, permettre de trouver son chemin…Ou encore du canapé connecté qui commande la télévision ? Grâce à cette  invention développée par Joshfire, votre sofa détecte une puce RFID installée sur un téléphone ou un portefeuille et identifie l’utilisateur pour lui proposer un affichage personnalisé à l’écran.

Plus utile et proche des besoins quotidiens de l’utilisateur, le système QR-Bag permettra de retrouver ses clés ou son téléphone en clin d’œil. Il équipe n’importe quel objet d’un code-barres scanné par un smartphone afin de le localiser. Une application dédiée met ensuite en contact les propriétaires. Et pour ceux qui ne veulent plus s’embarrasser de leurs clés, Apigy, une start-up américaine, a développé un boitier, le « Lockitron ». Une fois installé sur la serrure, il permet de la contrôler à distance, sur internet ou via son smartphone. Dans la même série des objets connectés bientôt indispensables, le réfrigérateur qui se remplit tout seul. Pour une opération marketing, Evian a développé un objet connecté qui, installé sur le frigo permet en un clic de commander ses bouteilles d’eau, livrées à domicile. Un système d’achat simplifié qui pourrait faire des émules et simplifier le quotidien de bien des consommateurs.

Ainsi, ces créateurs d’objets connectés, start-up ou grand groupe industriel, ambitionnent tous de bouleverser le quotidien de millions de personnes. D’autres pourtant vont déjà plus loin avec la volonté d’apporter leur pierre à la Société tout en générant des opportunités de business.

Des start-up françaises au service d’une Société responsable

Au-delà de révolutionner le quotidien des utilisateurs, une nouvelle génération de start-up créatrices d’objets connectés conçoivent leurs services dans un but d’amélioration de la Société.

C’est le cas de la jeune pousse française Ijenko dont l’objectif est de combattre le gaspillage d’électricité et de permettre à l’utilisateur final de réduire sa consommation d’énergie sans effort. Pour fonctionner, cette solution nécessite la mise en œuvre de trois types d’appareil dans la maison: un boîtier relié au compteur électrique électronique, une box internet greffée à celle de l’opérateur télécoms et enfin des prises en ZigBee (système comparable au Wi-Fi moins énergivore). Il suffit ensuite de brancher les appareils tels que machine à laver, téléviseur…que l’on souhaite contrôler à distance sur les prises connectées. L’utilisateur peut ensuite gérer depuis l’écran de son PC, de sa tablette ou de son smartphone le niveau de leur consommation d’électricité. Aujourd’hui, Ijenko fournit des clients référents comme Toshiba ou encore Direct Energie pour permettre à l’utilisateur final de piloter à distance chauffage, climatisation, ballons d’eau chaude.

Dans un autre domaine, tout aussi responsable et universel à savoir la santé, Withings, start-up française, s’est fait connaître avec sa balance connectée. Cette jeune société commence à diversifier son offre de santé: un tensiomètre, un babyphone, et même une balance pour les nourrissons. Ces appareils sont reliés à des applications pour smartphones. Il est possible de se fixer des objectifs de poids, de suivre l’évolution de sa tension ou encore de garder une trace de l’allaitement de son enfant.

Withings_Balance

Autant de solutions innovantes made in France au service d’une Société plus responsable et créatrice d’emplois !