InnovationWeek France célèbre l’innovation digitale partout en France

Du 3 au 13 octobre dernier, a eu lieu la première édition d’InnovationWeek France. Cette semaine a fédéré un grand nombre d’acteurs de l’innovation digitale. Véritable révolution pour les grands groupes, startups, PMI-PME et même le grand public, le digital est au coeur de la société. Il était temps démontrer que le digital ne rime pas uniquement avec Silicon Valley. L’écosystème économique digital français se devait de revendiquer son dynamisme et son rôle dans la croissance du pays.

Initiative portée par le Think Tank digital HUB Institute, un collège d’experts nationaux, et un écosystème de partenaires clés portés sur l’innovation digitale, comme par exemple Adobe-Neolane, cette première édition a réussi à fédérer de nombreux acteurs et organisateurs partout en France. Grenoble, Brest, Nantes, Paris, Toulouse, Lille, Strasbourg, La Roche-Sur-Yon, Ajaccio jusqu’à Saint-Denis de la Réunion, ce sont 32 villes qui ont accueillies pas moins d’une centaine d’événements. Cette manifestation a été soutenue par une campagne d’affichage numérique (réseau ClearChannel Play dans 45 villes), ainsi qu’une campagne RP orchestrée par Hopscotch, afin de faire connaître InnovationWeek au près du grand public. Startups, incubateurs, espaces de coworking, associations professionnelles et écoles ont été les premiers acteurs de cette semaine pour « la mise à l’honneur de la filière digitale et des innovations ».

 

Trois tendances ont émergées de cette semaine d’innovations :

1) L’innovation digitale est partout

Cette première édition a mis en avant un premier constat : l’innovation digitale n’est plus l’apanage des grandes villes de France. Là où l’on aurait pu penser que Paris, Lille, Lyon, Grenoble concentraient l’essentiel de l’activité numérique française, InnovationWeek a permis de montrer que ce dynamisme est largement réparti sur le territoire.

Les français l’ont bien compris. Ils sont d’ailleurs convaincus que la sortie de crise proviendra de l’activité des entreprises d’avenir et de l’innovation.

 

2) Le numérique n’est plus réservé aux acteurs du milieu : la tendance DiY

Les Français deviennent de plus en plus acteurs de cette révolution digitale : impression 3D, FabLabs, robots, internet des objets… La filière digitale se met elle aussi à l’heure du DiY (Do it Yourself – « Faites-le vous-même »). Apprendre à réparer son ordinateur, designer un meuble soi même, faire des soudures… voici ce qui devient désormais à la portée de chacun à condition d’en avoir la motivation.

InnovationWeek a pu compter parmi les événements organisés, le premier « Maker Faire » à Saint-Malo. Inspiré de celui de San Mateo (USA), cet événement regroupe ateliers, présentations et conférences autour des thèmes de la créativité, la fabrication et le mouvement DiY. Il y a fort à parier que celui de Saint-Malo est le premier d’une longue série en France, et que le mouvement du DiY dans le numérique vas prendre de plus en plus d’ampleur.

2013-10-12-11-21-20

 

3) L’Open Data une source d’innovations

Si toutes les conversations tournent aujourd’hui autour de la Big Data, une autre tendance émerge de cette semaine du digital : l’Open Data. Philosophie d’accès libre à l’information, l’Open Data est une pratique de publication de données dont l’accessibilité et l’exploitation sont libres. Dans une logique d’ouverture et de partage de l’information comme un bien commun, les problématiques qui lui sont liées sont souvent locales : ouverture des données municipales, des communautés d’agglomération, des transports urbains…

Cette tendance recoupe étroitement l’idée de décentralisation de l’innovation sur le territoire : la France entière innove et opère sa mutation digitale. A l’occasion d’InnovationWeek, plusieurs événements avaient pour but de réfléchir ou d’avancer sur l’ouverture des ces données publiques, ainsi que de leur application concrète, comme la Cartopartie sur l’Accessibilité organisée à Brest.

Capture d’écran 2013-10-18 à 12.02.44

Ce mouvement bénéficie aussi d’infrastructures en constante évolution. Orange, partenaire d’InnovationWeek est un des acteurs engagés sur l’accessibilité du numérique au plus grand nombre notamment avec l’arrivée de la 4G, Il en est de même pour des grands groupes publiques, comme La Poste. A la pointe de la digitalisation de ses services et de l’accessibilité des données, le groupe s’est investi lors de cette édition 2013 en se positionnant comme partenaire de nombreux événements favorisant la rencontre entre le digital et le grand public. L’accès au réseau constitue une véritable aubaine dans l’aménagement des territoires.

Conclu par une édition très remarquée de la conférence HUBFORUM, la 2eme édition d’InnovationWeek est d’ores et déjà confirmée du 2 au 12 octobre 2014. contact@innovationweek.org