Technologies disruptives et freins à l’innovation

InnovationWeek s’est penché sur les tendances globales de l’innovation pour 2020 en se basant sur l’étude « Global Technology Innovation Survey » 2015 de KPMG. L’enquête a été menée sur Internet d’août à septembre 2015 auprès de 832 dirigeants d’entreprises technologiques dans le monde.

Les technologies disruptives transforment les business models et créent désormais les entreprises et les nouveaux comportements de demain. Dans son étude « Global Technology Innovation Survey » 2015, KPMG a identifié les technologies qui ont le vent en poupe, mais également les freins à l’innovation technologique qui restent difficiles à surpasser. Quelles sont les technologies disruptives du futur ? Quels freins au développement de ces technologies ? Quelles sont les mégapoles en passe de devenir des hub mondiaux de l’innovation ?

 

Le cloud et le mobile en pole position pour développer de nouvelles innovations

Capture d’écran 2016-02-02 à 11.14.12

Selon les dirigeants, le cloud et le mobile sont sans surprise les technologies phares qui sont les plus propices à l’innovation. Effectivement, la mobilité est une tendance forte de nos modes de vie actuels. Qu’il s’agisse d’Uber pour les transports, Dropbox pour le stockage dans le cloud ou encore du développement de Messenger for Business, la mobilité dans le comportement du consommateur est prédominante.

Les objets connectés, le Mobile to Mobile, la data, les analytics et les logiciels liés à la santé connectée sont également considérés par les dirigeants comme des technologies à fort potentiel d’innovation.

 

La cyber-sécurité reste un frein majeur à l’innovation dans certains domaines

Le problème de la sécurité des données ne date pas d’aujourd’hui et risque de perdurer comme principal frein à l’innovation pour les technologies liées à l’IoT, la santé connectée ou encore le paiement mobile.

Le deuxième frein le plus cité par les répondants concerne la complexité de certaines technologies et la difficulté à définir une bonne stratégie d’innovation. Ce frein à l’innovation touche plus particulièrement l’IoT et le M2M (selon 22% des répondants) et la data (selon 20% des répondants).

Enfin, le troisième frein le plus cité par les répondants est la gestion des risques. Difficile en effet pour les entreprises de se lancer dans l’adoption de certaines technologies sans prendre des risques pour le business. Néanmoins, sans prise de risque, les entreprises ont peu de chances d’innover…

AE

Le Japon, futur n°1 mondial de l’innovation

Après la Silion Valley, les trois villes les plus citées par les répondants attendues comme étant les plus grands spots mondiaux de l’innovation d’ici 2020 sont Tokyo, New York et Shanghai. Les villes américaines, indiennes et chinoises rencontrent un franc succès, Londres arrive en cinquième position quand Paris n’est pas citée dans le top 12…

Capture d’écran 2016-02-02 à 12.06.27

 

Infographie

Infographie-Tech-Innovation-Survey-Presentation-112015

Rendez-vous du 1er au 16 octobre 2016 avec InnovationWeek partout en France pour démontrer que la France n’a pas dit son dernier mot en matière d’innovation !

Par Matthieu Cheminal.