À quoi ressemblera votre maison en 2025

L’avènement des nouvelles technologies et les changements croissants qui s’opèrent au quotidien dans notre société ont bouleversé nos modes de vie, redéfinissant ainsi l’habitat et les espaces de convivialité. De nouvelles tendances de société se dessinent et la maison du futur se doit de répondre à de nouvelles problématiques : comment intégrer les préoccupations environnementales ? Comment rendre l’espace de vie plus intelligent ? Comment répondre aux besoins d’une cellule familiale en constante évolution ?

InnovationWeek a rencontré Florence Tondu-Mélique, Directeur Général Opérationnel en charge de l’Europe pour Hiscox, un groupe international d’assurance et de réassurance spécialiste sur ses métiers depuis 115 ans. Hiscox a en effet réalisé une étude sur la maison du futur démontrant l’impact de l’innovation sur l’habitat.

 

1 – L’assureur, observateur des tendances et modes de vie de demain

Hiscox a réalisé conjointement avec l’institut de recherche The Future Foundation cette étude prospective visant à comprendre à quoi ressembleront l’habitat et les modes de vie dans 10 ans.

 

« Le cœur de métier d’un assureur est d’être un observateur privilégié des tendances et des modes de vie. Il dispose ainsi d’une connaissance statistique fine des risques selon les profils des personnes et les pratiques de vie d’une société, permettant d’anticiper les besoins de chacun. Entre autres évolutions, cette étude témoigne de la modification de la cellule familiale et de l’adaptation de la maison à ce changement ».

Florence Tondu-Mélique Directeur Général Opérationnel en charge de l’Europe pour Hiscox

 

La maison du futur va connaître de nombreuses innovations sur le plan technologique, un progrès remarquable qui expose néanmoins les familles à de nouveaux risques. Pour autant, la Smart Home permet à ses occupants de réduire les risques grâce aux objets connectés.

 

« Les objets connectés permettront grâce à des systèmes d’alerte de prévenir de dommages tels que les cambriolages, les bris de vitres ou les dégâts des eaux, de réagir rapidement en cas d’incident… et donc d’en limiter les coûts. Imaginiez que vous soyez informés en temps réel sur votre smart phone d’une fuite d’eau ou de l’oubli de votre alarme, que vous puissiez à distance actionner votre système de sécurité ou effectuer des demandes à des personnes désignées dans le cadre de votre contrat de service comme par exemple votre plombier tout en envoyant une notification au service de votre assureur ».

Florence Tondu-Mélique Directeur Général Opérationnel en charge de l’Europe pour Hiscox

 

 

HX

2 – La maison du futur au carrefour de deux réalités

Cette année encore, le Consumer Electronic Show de Las Vagas nous a démontré que la maison intelligente va devenir le véritable hub des objets connectés. Le développement du « minimalisme accidentel » (i.e. la dématérialisation croissante des objets) est en plein essor et crée des espaces de vie plus flexibles et plus intelligents, occupés par des objets que nous décidons de placer dans notre logement, et qui faciliteront notre quotidien du réveil au coucher. Par ailleurs, notre foyer sera plus intelligeant grâce à la technologie et moins encombrant, avec des espaces modulables afin de s’adapter aux changements démographiques : il sera en effet plus commun de voir plusieurs générations vivre sous le même toit, voire même plusieurs ménages. Par ailleurs, les prochaines générations se tourneront davantage vers l’architecture modulaire qui prend petit à petit son essor en Europe. Ces nouvelles maisons, construites en usines, seront bien pensées, plus rentables sur le plan énergétique et permettront de remédier aux pénuries de logement, en trouvant une clientèle réceptive chez les jeunes ayant du mal à accéder à la propriété. L’objet connecté n’est donc pas qu’un gadget mais bel et bien une innovation sur le plan environnemental.

« Demain, la maison sera au carrefour de deux réalités : un progrès technologique indéniable qui la rendra minimaliste, flexible et pleinement interconnectée, et une société qui cherche à devenir économe en énergie et plus saine. Qu’il s’agisse de fenêtres transformées en écrans interactifs, de flux de lumières plus intelligents par l’usage de nouvelles fibres, de traitements de surfaces qui maintiennent les températures intérieures ou encore de papiers-peints qui éliminent les odeurs : cette maison sera désormais tournée vers l’occupant. Elle sera construite dans un objectif de durabilité et d’autosuffisance énergétique ».

Florence Tondu-Mélique Directeur Général Opérationnel en charge de l’Europe pour Hiscox

 

 

 HX1

3 – Quand « Smart Home » rime avec bien-être

Grâce à la technologie et aux matériaux utilisés, la maison contribuera pleinement au bien-être de ses occupants. Les nouvelles maisons les plus sophistiquées limiteront la pollution électromagnétique et seront construites pour protéger leurs résidents des rayonnements électromagnétiques en intégrant dans les murs la connectivité nécessaire. Les matériaux utilisés pour la construction des biens immobiliers seront également moins nocifs. Dans les logements, une importance croissante sera accordée aux matériaux naturels et recyclés, remplaçant les matériaux traditionnels, potentiellement nocifs, comme le formaldéhyde des colles utilisées en menuiserie – qui pourraient être remplacées par des colles à base de soja – et les composés organiques volatils présents dans les peintures. Ces petits changements feront une grande différence et rendront les maisons plus saines.

 

« S’il est une pièce de la maison qui va symboliser ceci, c’est bien la salle de bain. Aujourd’hui elle n’a qu’une fonction d’hygiène, demain elle sera un véritable cockpit pour notre santé et notre bien-être. Nos données de santé, collectées par des bracelets ou issues d’autres sources, seront là centralisées et analysées en temps réel. Toutes ces évolutions ouvrent la voie à l’individualisation du risque et de sa prévention. »

Florence Tondu-Mélique Directeur Général Opérationnel en charge de l’Europe pour Hiscox

 

 

Téléchargez l’étude Hiscox sur La Maison du Futur.

 

Infographie :