La France, deuxième pays européen le plus innovant !

EU

La création du label French Tech en 2014 et la mise en place d’un écosystème d’aide à l’innovation par le gouvernement français tendent à démontrer que notre pays reste plus que jamais dans la course à l’innovation. Pour preuve, lors du CES 2015, 190 stratups présentes à Las Vegas étaient françaises ! Cependant, malgré ces efforts d’envergure, la France se place en sixième position en termes de dépôts de brevets au niveau mondial, deuxième au niveau européen. Quels sont ses atouts et ses points faible vis-à-vis de son voisin européen ? Quels sont les secteurs les plus innovants en Europe en 2015 ?

 

L’Allemagne, locomotive de l’innovation en Europe

granted-patents--geographic-origin

La France, deuxième pays européen le plus innovant après l’Allemagne.

Obtenant une égalité presque parfaite avec les Etats-Unis en termes de brevets déposés et accordés en 2015, l’Allemagne est la star de l’innovation en Europe. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 40% des brevets déposés et accordés en Europe en 2015 sont allemands, un chiffre deux à trois supérieur à la France (14 122 contre 5 433 en 2015). La France reste donc l’acteur de seconde zone de l’innovation en Europe après son voisin allemand.

 

La rémunération des inventeurs fait la différence

Outre les investissements plus conséquents en Allemagne qu’en France dans la recherche et développement (2,84% du PIB contre 2,26% en 2015), l’écart entre les deux pays se creuse avec la rémunération des salariés inventeurs en Allemagne. On comprend leur motivation quand on sait qu’ils reçoivent une rémunération supplémentaire en fonction du succès commercial de leur invention, ce qui n’est pas le cas en France.

« Une rémunération supplémentaire raisonnable est due dès que l’invention est exploitée. La rémunération de l’inventeur est typiquement comprise entre 0.2 et 0.5% du chiffre d’affaire réalisé avec l’invention. Dans la majorité des cas, la rémunération serait fixée à 0.2-0.3% du chiffre d’affaire. »

Prof. Dr. Sebastian Wündischv

 

Les secteurs innovants en Europe

La première place du palmarès européen revient au secteur de la santé et des technologies médicales qui ne cesse de croitre avec 12 474 brevets déposés, soit une augmentation de 11% par rapport à 2014. Ce secteur ultra-compétitif est également plébiscité par les inventeurs français : avec 12% des demandes en 2014, il arrive en deuxième position après le secteur des nouvelles technologies et télécommunications (22%). Le secteur de la communication digitale arrive en deuxième position au niveau européen avec 10 762 brevets déposés en 2015, soit 3,2% de plus qu’en 2014. Enfin, la troisième place revient aux technologies informatiques avec 10 549 brevets déposés en Europe en 2015.

 

Top 5 des pays européens par secteur

Capture d’écran 2016-04-02 à 12.45.10

Si l’Allemagne fait figure d’exemple au sein de l’Europe, la France n’a bien sûr pas à rougir de ses performances ! Rendez-vous du 1er au 16 octobre 2016 pour InnovationWeek, la semaine de l’innovation digitale en France !

Sources :

Mediapart et Le Monde : Pour « favoriser l’innovation », il faut « récompenser les inventeurs salariés », le 31.05.2016 par Jean-Florent Campion.