Au cœur du financement de l’innovation en Europe

Digimind et Clipperton ont publié une étude intitulée « European Innovation Financing », traitant de l’évolution du financement de l’innovation lors du premier semestre 2016 sur le continent Européen. Les conclusions se veulent plutôt rassurantes : la France connaît une augmentation de 30% des levées de fonds par rapport à la même période en 2015, Le Royaume-Uni pèse pour 35% du financement de l’innovation en Europe et maintient donc pour le moment le cap avec la Fintech malgré l’annonce du BREXIT. Ce ne sont pas moins de 630 transactions qui ont été enregistrées en Europe, pour un montent total de 5,9 milliards de dollars. InnovationWeek revient sur les key findings de l’étude.

 

L’innovation française se porte bien

Si nous avons affaire à de petits investissements (moins de 30 millions de dollars) en ce premier semestre 2016, ils n’en sont pas moins conséquents et représentent 60% du montant total en Europe. En France, on dénombre plus de 200 transactions, soit 30% de plus qu’au premier semestre 2015, d’une valeur de 1,2 milliard de dollars. Deezer sort du lot avec une levée impressionnante de 132 millions de dollars auprès d’Orange et d’Access Industries.

franceclipperton

 

L’incertitude britannique avec le BREXIT

La FinTech continue à séduire les investisseurs au Royaume-Uni, elle représente 16% du financement de l’innovation européenne. Comme nous le rappelle Maddyness, Londres a de nouveau battu son record en injectant plus de 2 milliards de dollars dans son écosystème de stratups. Au total, ce sont 35% des investissements européens qui sont réalisés au Royaume-Uni. Les résultats solaires de ce premier semestre 2016 risquent de contraster fortement avec ceux du prochain semestre dans un contexte où le BREXIT, voté en milieu d’année, risque de refroidir les investisseurs. Le Royaume-Uni, et plus particulièrement Londres et La City vont devoir relever l’un des plus grands défis de leur histoire : maintenir leur attractivité et convaincre qu’elle sont encore the place to be for investors.

 

L’IT a le vent en poupe

L’intérêt des investisseurs pour la FinTech n’est plus à démontrer. En revanche, il est intéressant de souligner que l’IT se porte parfaitement bien avec des investissements massifs dont Skyscanner (192 millions de dollars), Deezer (132 millions de dollars) et Cabify (120 millions de dollars).  Le secteur médical réalise également une belle performance avec Mindmaze (100 millions de dollars) pour un casque de réalité virtuelle à destination des victimes d’AVC. Les CleanTech (techniques et les services industriels qui utilisent les ressources naturelles, l’énergie, l’eau, les matières premières dans une perspective d’amélioration importante de l’efficacité et de la productivité) sont aussi très attractives dans un contexte où les préoccupations environnementales sont plus que jamais d’actualité : la startup Nexeon a levé 44 millions de dollars pour ses batteries nouvelle génération.

clippertonsecteur

Téléchargez l’étude complète « European Innovation Financing » par Digimind et Clipperton.

 

Retrouvez InnovationWeek du 1er au 16 octobre 2016. Ensemble, participons à propulser l’innovation territoriale au-delà de nos frontières !

 

Source : Maddyness, 5,9 milliards de dollars investis dans l’innovation au premier semestre en Europe, le 2 aout 2016 par Farid Khedri.